Cabrerets. Le moulin du château dévasté par le feu

Le moulin à eau du château à CabreretsFigure emblématique du village, le moulin à eau du château arborait fièrement ses belles pierres, ses arches et sa toiture en tuile plate.

En mai 2016, un incendie d’origine électrique l’a très fortement endommagé de fond en comble. La collection du musée qu’il abritait a également été emportée dans le sinistre.

LOC-E6Cabrerets se situe dans la vallée du Célé. Le village est bien indiqué puisque les fameuses grottes de Pech-Merle sont à 1 km du bourg à pied & à 3 km en voiture. Depuis Cahors prendre la Direction de Saint-Cirq-Lapopie, en empruntant la D653 puis la D662 sur la rive droite du Lot, passer Bouziès et emprunter au lieu dit « Conduché » la RD41 sur la gauche. A l’entrée du village de Cabrerets, le moulin est au pied du château sur la droite.  Depuis Figeac, prendre la Direction de Cahors, en empruntant la D802, puis la D13 et la D653, ensuite prendre la Le moulin du château à Cabrerets (après l'incendie du 9 mai 2016)Direction de Cabrerets « Grottes de Pech-Merle » via Orniac. Traverser Cabrerets et prendre la Direction de Saint-Cirq-Lapopie. A la sortie du village, le moulin est au pied du château sur la gauche. Un vaste parking permet de se stationner. Une aire de repos ombragée avec de nombreuses tables permet de faire une pause repas au bord du Célé.   

La mauvaise surprise

Quelques jours après cet incendie, j’étais en transit par Cabrerets pour me rendre avec mon épouse et mes 3 filles sur le chemin de halage de Bouziès,  quand j’ai aperçu les banderoles des sapeurs-pompiers sur le périmètre du moulin. Immédiatement, j’ai compris que le moulin avait subi de sérieux dommages.

Amoureux de ce patrimoine médiéval, la vue de ce moulin ravagé par les flammes, m’a rendu vraiment triste. Par le passé, j’avais eu l’occasion de le prendre en photo à plusieurs reprises.

D’origine électrique.

Le soir même, j’ai consulté sur la site de la DDM, les derniers articles parus sur Cabrerets. Je suis rapidement tombé sur cet article. On y apprend que le feu est parti depuis la micro-centrale électrique dont était équipé le moulin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis la crue centennale de 2003 qui avait inondé le stock et les machines à broyer, la production de farine avait été transférée 10 km en amont sur le moulin de Lamerlie appartenant à la même famille. Ainsi, le moulin du château de Cabrerets était tourné exclusivement sur la production d’électricité.

Sur le Célé, l’énergie hydroélectrique se compose ou se composait de 3 moulins totalisant une production de 2,15 millions de kW par an :

  • le moulin de Marcilhac-sur-Célé produisant 450.000 kW  avec ses 100 kW/h
  • le moulin de Lamerlie à Sauliac-sur-Célé produisant 380.000 kW avec ses 80 KW/h
  • le moulin du château de Cabrerets produisant 900.000 KW avec ses 200 KW/h

Le moulin de Cabrerets (en 2014)Approchant les 800 ans

Situé dans la basse vallée du Célé, le moulin du château de Cabrerets remonte au XIIIe siècle et appartient aujourd’hui à la famille Grépon depuis 4 générations de minotier.

Situé au pied du château des Gontaut-Biron, ceux qui ont construit ce moulin il y a 8 siècles ont optimisé la puissance de la rivière en barrant celle-ci avec une chaussée en diagonale. Tout le courant est ainsi orienté vers les roues du moulin.

Ancienne meule du moulin de CabreretsDes meules aux cylindres à broyer 

Les pierres de taille et sa silhouette trapue nous font penser à une maison forte. Équipé de 4 paires de meules, le moulin a broyé pendant des siècles d’innombrables sacs de grain. Après la seconde guerre mondiale, elles furent remplacées par quatre cylindres à broyer fonctionnant électriquement.

La production électrique

C’est en 1967 que le moulin commença à revendre de l’électricité à EDF, grâce à l’installation d’une première turbine « d’occasion » provenant du moulin de Labéraudie à Cahors et datant des années 1920. Puis en 1997, une deuxième turbine fut installée. Le moulin combina la production électrique et la production de farine jusqu’en 2003. A la suite de cette fameuse crue citée plus haut, le moulin s’orienta exclusivement vers l’hydro-électrique.

La farine « Grépon »

Le CroustilotLa boulangerie « Du moulin au fournil » se situant en face du moulin et produisant notamment le pain du village nommé le Pech-Merle, peut se fournir en farine « Grépon » avec la production du moulin de Lamerlie. Et pour cause ; la propriétaire de la boulangerie est une Grépon par alliance.

Il est à rappeler que le moulin de Cabrerets a fait partie jusqu’en 2003, des 3 moulins assurant la production de la farine nécessaire pour la fabrication du Croustilot, évoqué dans un précédent article.

Moulin du château de Cabrerets dans le LotDepuis 2003, le moulin était donc tourné vers l’hydro-électricité à 100%. Toutefois, la famille Grépon avait transformé peu à peu le moulin en petit musée, en exposant de vieilles machines, des photos et des documents divers.

Cartes postales anciennes

En analysant des cartes postales anciennes (CPA), on s’aperçoit que le moulin a été modifié. Le moulin ne comportait qu’un étage et le bâtiment accolé du côté de la route n’existait pas au début du XXe siècle (6 premières photos de la galerie).

L’étage supplémentaire a été rajouté dans les années 50, lorsque les paires de meules ont été remplacées par des broyeurs électriques. Quant au bâtiment accolé, il a du être construit plus récemment, puisqu’il n’apparaît sur aucune carte postale, même celle des années 80.

Dans la galerie ci-dessous, j’ai essayé en l’absence de date, de classer approximativement les CPA par ordre chronologique, en m’appuyant sur la végétation envahissante du château. Cliquer sur une vignette pour ouvrir la galerie et utiliser les flèches latérales pour naviguer.

Ci-dessous quelques-une de mes photos :

  • utilisez les flèches pour naviguer
  • cliquez sur les vignettes pour afficher
  • cliquez sur l’agrandissement pour ouvrir

Mise à jour Septembre 2016 :

Aux dernières nouvelles, la restauration complète du moulin devrait débuter, pour s’achever au printemps 2018.  J’espère qu’ils en profiteront pour équiper le moulin d’extincteurs automatiques ! Lorsque la restauration sera terminée, je ne manquerai pas de lui rendre une petite visite.

Une réflexion au sujet de « Cabrerets. Le moulin du château dévasté par le feu »

  1. Ping : Lot. Un pain 100% lotois, le Croustilot | lot-46

Les commentaires sont fermés.