Cahors. Hôtel de Roaldès à vendre (Maison de Henri IV)

Offrez-vous pour 1 million € un hôtel du XVe !

Dans un article de la Dépêche du midi de Janvier 2013, on apprend que l’Hôtel de Roaldès est à vendre pour un peu plus d’un million d’Euros.
Cette belle demeure appartenant à la famille de Roaldès pendant presque 300 ans va changer de propriétaire.

L’occasion de vous parler en image, de cette immeuble emblématique de la ville de Cahors, où Henri IV aurait séjourné pendant les guerres de religion.

LOC-D6Une maison incontournable à Cahors.

Aujourd’hui, la maison de Roaldès est connue pour être une grande demeure, quai Champollion sur la rive droite du Lot. La rue étant peu fournie en place de parking, je vous conseille de venir à pied l’admirer, en vous garant dans un des parkings du centre-ville. En observant ce symbole de l’art de la Renaissance en Quercy, vous pourrez constater que cette demeure se compose de 4 parties  :

  • La partie principale (Nord-Ouest) est ornée d’une porte et de plusieurs fenêtres sculptées. Elle est également traversée par un escalier à vis, faisant ressortir sur le toit une belle tour ronde avec échauguette.
  • La partie secondaire (Est) est une prolongation en brique assez étroite vers la rivière de la partie principale, cernée de part et d’autres de 2 autres bâtiments (Sud & Nord-Est). Cette partie serait antérieure à la construction de l’hôtel.
  • La partie (Sud) est un bâtiment à colombage, surmontée d’une galerie de bois, ouverte sous le toit, appelée soleilho.
  • La partie (Nord-Est) est un bâtiment dans le même style que la partie principale.

Avant d’aborder en image l’évolution du bâtiment depuis les 150 dernières années, je voulais évoquer l’origine des 2 noms donnés à cette belle demeure.

Maison de Henri IV ou Maison de Roaldès ?

Cette demeure a été construite vers la fin du XVe siècle. Elle est appelée maison de Henri IV car le roi de Navarre y aurait logé pendant le siège de Cahors en 1580.
La famille de Roaldès en devient propriétaire de 1661 à 1880. Le propriétaire qui succède y rajoute un étage sur le Bâtiment au SUD, mais 30 ans plus tard, au début du XXe siècle, un membre de la famille de Roaldès rachète la demeure, dont le propriétaire d’aujourd’hui en est le descendant.
Si on fait les comptes, Henri IV y aurait séjourné quelques mois, le famille de Roaldès pendant plus de 300 ans…

Une demeure maintes fois remaniée.

Pour retracer l’évolution du batiment, je vous ai conçu un diaporama avec plusieurs photos :

  1. La photo a du être prise vers 1865. Avant que le propriétaire (1880-1912) ne rajoute un étage au bâtiment SUD. On remarque un petit portillon dans le mur d’enceinte, des tuiles plates sur la tour, et des tuiles canal sur les 4 bâtiments.
  2. Le propriétaire (1880-1912) a fait les travaux. On remarque, un étage en plus sur le bâtiment SUD, et un portail sur un nouveau mur.

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

  3. La famille de Roaldès est de nouveau propriétaire. Sur le bâtiment au centre, le pignon est refait en faisant disparaître la croupe, et toute la couverture est refaite en ardoise, tour comprise. Les colombages sont apparents  D’après mes lectures, les travaux auraient été interrompus entre 1912 & 1931.
  4. En 2002, les travaux sont depuis longtemps terminés. Sur le bâtiment SUD, on constate que le dernier étage a été transformé en soleilho. Les fenêtres du 1er étage côté droit sont recentrées sur celles du deuxième. Les 2 premiers étages de la partie gauche sont refaits.

Pour ma part, cela me donne l’impression que le bâtiment SUD n’existait pas à l’origine, lors de la construction de la partie Nord-Ouest. Le bâtiment central devait être la façade SUD flanquée de la tour d’escalier. Le bâtiment SUD a été accolé par la suite.

Ci-dessous, je vous ai mis un 360° Google streetview, pour vous donner un aperçu du batiment en 2009. On remarquera que l’arbre minuscule de 2002 a bien poussé et masque une bonne partie de la belle façade.


Agrandir le plan

Coté Intérieur, on remarquera le superbe escalier à vis desservant les différentes pièces, et les cheminées sculptées.

  

Est-ce un bon prix pour cette demeure chargée d’histoire ?

En très proche banlieue parisienne, pour 1 million d’Euros on a une maison de 100 mètres carré dans un résidence pavillonnaire avec vue sur des immeubles. Finalement cette demeure de 500 mètres carré (à vue de nez), au bord du Lot, et vieille de 5 siècles est une bonne affaire !

 

2 réflexions au sujet de « Cahors. Hôtel de Roaldès à vendre (Maison de Henri IV) »

Les commentaires sont fermés.