Calès. La résurgence du Gouffre Saint-Sauveur

La résurgence du Gouffre Saint-Sauveur à Calès dans le LotAlimentée par les eaux d’infiltration du causse de Gramat, mais également par une partie des eaux souterraines de l’Ouysse, la résurgence du Gouffre Saint-Sauveur affiche des eaux turquoises dans un écrin de verdure.

Aperçue à maintes reprises en photo, ses belles couleurs m’ont incité à venir lui rendre une petite visite.

Dans cet article, vous pourrez également admirer la résurgence virtuellement, puisque j’ai crée une vidéo immersive à l’aide d’une Gopro.

Coordonnées GPS de la résurgenceLa résurgence se trouve à 7km du bourg de Calès dans la vallée de l’Ouysse. Pour s’y rendre, il faut prendre la RD673 direction Rocamadour sur 2,5 km puis dans une courbe prononcée à gauche, il faut prendre tout droit en empruntant la RC5 sur 3Km direction Bonnecoste. Une fois rendu dans ce hameau, il faut emprunter une petite route sur la gauche. Au bout de 200 mètres, un chemin caché sur la droite permet de s’approcher à moins de 300 mètres du Gouffre Saint-Sauveur, en descendant une forte pente en sous-bois. Une clairière permet de se stationner. Il faut passer le portillon et continuer à pied.
Cliquer sur la carte pour obtenir les coordonnées GPS

Calès - La résurgence du Gouffre Saint-Sauveur

Avant toute chose, je tiens à vous mettre en garde sur le chemin descendant en sous-bois pendant près d’un kilomètre. La pente de celui-ci est assez prononcée. Sa composition de tout-venant, le rend très sensible aux pluies diluviennes. De nombreuses ornières agrémentent la descente. Par chance, sa généreuse largeur permet de slalomer !

Un accès réglementé

Le chemin des 400 derniers mètres est interdit à circulation, car il est réservé exclusivement aux secours. En effet, de nombreux plongeur-spéléologues explorent la rivière souterraine à partir de la résurgence.  Ce chemin étant plus étroit, les pompiers doivent pouvoir accéder sans encombre au site de plongée. Le portail barrant le chemin est sensé le garantir.

Je dis garantir, car lors de ma venue, un couple avec 2 chiens est venu pour déjeuner près de l’eau. Il a emprunté le chemin réglementé avec son véhicule, pour s’approcher au près de la résurgence. Fort heureusement, à une cinquantaine de mètres du bord, 2 gros rochers poser en travers du chemin, stoppent cette fois tout véhicule. On trouve de l’incivilité partout. Même dans un endroit reculé de tout !

Calès - La résurgence du Gouffre Saint-Sauveur

Avant leur arrivée pour le moins bruyante, j’ai pu apprécier la quiétude du site. Car il règne dans cet endroit une ambiance étrange.

Clair obscur

C’est un mélange d’ombre et de lumière, les couleurs vives côtoient des teintes sombres. Le puits de lumière éclaire copieusement la résurgence pour lui donner une belle couleur turquoise, tandis qu’autour les arbres masquent en grande partie le soleil, avec ici et là quelques rayons se perdant sur un sol dépourvu d’herbe.

Calès - La résurgence du Gouffre Saint-Sauveur

Des eaux souterraines

La résurgence en elle-même, est une très belle vasque d’eau claire d’environ 25 mètres de diamètre au fond sablonneux.

L’eau provient des eaux d’infiltration d’une partie du causse de Gramat, mais également de l’Ouysse ; rivière souterraine se perdant au niveau de Thémines (situé à 20km).

Calès - La résurgence du Gouffre Saint-Sauveur

180 mètres de profondeur

Comme je le stipulais plus haut, des plongeurs spéléologues viennent sur le site. Leurs différentes plongées ont permis de cartographier une partie du conduit amenant l’eau en surface. Celui-ci descend progressivement sur 150 mètres à 70 mètres de profondeur. Puis après un palier horizontal de 550 mètres, il descend jusqu’à 180 mètres de profondeur (soit 70 mètres sous le niveau de la mer.

Une branche de l’Ouysse

En aval de la résurgence, l’eau poursuit tranquillement son chemin pour confluer 400 mètres plus loin avec la rivière issue de la résurgence de Cabouy (alimentée principalement par l’Ouysse souterraine) et se trouvant 1km en amont.

Pour vous faire une idée de ce bel endroit tranquille, je vous ai conçu 2 vidéos :

  • une vidéo fixe
  • une vidéo « visite virtuelle »

Dans la vidéo fixe ci-dessous, seul le frémissement de l’eau nous indique que ce n’est pas une photo, tellement l’endroit est calme !

Dans la vidéo « visite virtuelle » ci-dessous, capturée en une seule prise de 9 minutes, j’ai profité d’un moment seul. Car il y avait de temps à autre, des promeneurs venus admirer la résurgence.

La séquence a été prise à l’aide d’une Gopro montée sur un stabilisateur Feiyu-Tech. Le seul bémol, c’est que j’avais oublié le micro externe et la mini-visière de la caméra dans mon véhicule. Ne voulant pas loupé la fenêtre de tir, j’ai enregistré sans. Le son est donc moins bon et l’image est quelquefois parasitée par le soleil dans la lentille. Mais, c’est mon côté perfectionniste qui parle.

Ci-dessous quelques-unes de mes photos de la résurgence du Gouffre Saint-Sauveur :
Utiliser les flèches latérales pour naviguer.

[047-002] Calès - La résurgence du Gouffre Saint-Sauveur

J’espère que mon article vous incitera à venir admirer cette résurgence.

Ci-dessous, vous trouverez une liste non-exhaustive des points d’intérêt sur la commune de Calès

PhotosPoints d'intérêt



Calès : Résurgence du Gouffre Saint-Sauveur
-





Calès : Église Saint-Jacques
-





Calès : Belles demeures (bourg)
-





Calès : Mairie (bourg)
-





Calès : Rues & Ruelles (bourg)
-





Calès : Point de vue (bourg
-





Calès : Moulin fortifié de Cougnaguet
Moulin à eau fortifié du XIIIe & XIXe siècle sur l'Ouysse


Crédit photo : Torsade de Pointe (Wikipédia)