Camboulit. Le lavoir communal

Lavoir communal du XVIIème siècle à Camboulit (Bournat)Ce lavoir n’était pas prévu au programme. N’apparaissant pas sur les cartes IGN, j’aurais pu ne jamais le voir.

Je venais de photographier, les ruines de l’église Saint-Martin, et je me dirigeais vers le bourg de la commune de Camboulit, lorsque deux belles demeures à proximité du lavoir ont attiré mon attention et m’ont permis de le découvrir.

LOC-G5Située à une dizaine de kilomètres de Figeac, ces 2 maisons de caractère se font faces de part et d’autre de la route. Ce sont de très belles propriétés à louer pour les vacances. Les belles pierres de leur maçonnerie, et les belles tuiles plates de leur couverture, m’ont incité à en faire le tour. Cet ensemble se compose de :

Maison du Bournat depuis la Source de Manon à CamboulitC’est en faisant le tour de la grange, qu’un panneau très explicite m’a surpris. En effet, je n’avais aucune indication de ce lavoir sur ma carte. Empruntant le chemin, je m’attendais à marcher un peu. Mais cela ne fut pas le cas, car le lavoir et la source l’alimentant se trouvent sur un parcelle de terrain jouxtant les jardins de la grange.

La lavoir serait du XVIIe siècle

Le lavoir est à ciel ouvert, et même s’il ne possède pas de couverture, les murets en pierre l’entourant et son relatif isolement, lui confèrent un charme certain.

Sur la page web de la Source de Manon, il est stipulé que ce lavoir serait du XVIIe siècle. Sans vouloir mettre en doute les informations, j’ai consulté le cadastre napoléonien de 1834 sur les Archives du Lot. Sur la carte de cette époque, seule la source qui alimente le lavoir y est indiquée. Il est à noter également qu’une route aujourd’hui disparue descendait en ligne droite du bourg en passant devant la source et dans la cour de la grange, pour rejoindre une route 50 mètres plus bas que la route actuelle. La Maison de Bournat et la route actuelle n’existaient pas. D’autre part, comme je l’évoquais dans un article sur les lavoirs du Lot, ces derniers ont prospéré entre 1800 & 1950, avec une apogée en 1850. Ce lavoir a pu être construit après 1834, a un endroit où les femmes venaient habituellement faire leur lessive sur des pierres inclinées. Mais il est possible que le géomètre de l’époque n’a pas trouvé d’intérêt à le noter, soit sous sa forme actuelle, soit sous son ancienne forme car négligeable.

Lavoir Communal du XVIIème siècle à Camboulit (Bournat)Un cadre bucolique.

L’espace généreux entourant le lavoir se compose de surfaces herbeuses entretenues. Trois grands arbres du côté « Est », permettent de profiter d’un coin ombragé près de la source, pour une éventuelle pause méridienne.

La route située à une cinquante de mètres est peu fréquentée. Ce calme bucolique, permet d’entendre les clapotis de l’eau s’écoulant à l’entrée du lavoir. Les jolis jardins de la grange d’un côté et les champs de l’autre accentuent cette sensation pastorale.

Ci-dessous, une courte vidéo pour accompagner mes mots.

Le cadre et l’heure de mon passage s’y prêtant, j’en ai profité pour capturer une photo-sphère. Apprécier l’environnement de ce lavoir ci-dessous, en utilisant la boussole d’orientation.

Views: Lavoir communal à Camboulit (Bournat) dans le Lot de Yann LESELLIER

Ci-dessous quelques-une de mes photos :

  • utilisez les flèches pour naviguer
  • cliquez sur les vignettes pour afficher
  • cliquez sur l’agrandissement pour ouvrir

N’hésitez pas à vous arrêter, si vous passez à proximité de ce lavoir communal.