Camboulit. Le pont du Coustal sur le Célé

Pont du Coustal sur le Célé à Camboulit dans le Lot (Coustal)La vallée du Célé est une belle variante pour relier Figeac à Cahors. La RD41 longe la rive droite du Célé sur une cinquantaine de kilomètres. Tous les 3 kilomètres environ, un pont généralement en pierre, enjambe la rivière.

Au printemps 2014, j’avais remarqué que l’un des premiers ponts du parcours à hauteur de Camboulit était en rénovation.

Quelques temps après la fin des travaux, je suis allé admirer le travail, en « inspecteur des travaux finis ».

LOC-G5L’un des 2 ponts reliant Camboulit à Béduer

Le pont du Coustal (ou pont de Camboulit) permet de traverser le Célé pour se rendre par la RD21 au bourg de Béduer. La rivière est mitoyenne aux 2 communes.

  • En amont, le pont de moulin de Béduer se trouve à 2 kilomètres (RD18).
  • En aval,  le pont de Boussac se trouve à 2,5 kilomètres (RD48).

Bien avant la fin des travaux, j’avais trouvé sur internet une brève sur le site de « La Vie Quercynoise« , qui décrit succinctement la nature des travaux. On y apprend que la restauration d’un montant de 105.000€ est menée afin de garantir la pérennité de l’ouvrage, en y effectuant principalement une réfection de l’étanchéité mais également un bon nettoyage.

Le pont du Coustal à Camboulit dans le LotDurant l’été 2014, j’ai couvert quelques points d’intérêts à proximité, et je m’y suis arrêté pour contempler le travail accompli.

Une pierre éclatante

Concernant l’étanchéité, je ne m’y connait pas. Par contre, le nettoyage a été très bien réalisé, et il n’y a pas besoin d’être un expert pour s’en apercevoir. En effet, la pierre de l’ouvrage est éclatante. Le soleil fait ressortir une multitude de nuances. Ce n’est pas évident de  prendre une photo bien exposé. La plage dynamique est importante, car il y a un contraste entre le pierre et l’ombre sous le pont.

Le Pont du Coustal à Camboulit dans le LotRive droite : La plage « Bonus »

Sur la rive droite, il est possible de d’admirer le pont à deux endroits. En amont, un champ ouvert permet d’accéder à la berge. Cette dernière est en surélévation et parsemée de quelques arbres. On peut voir le pont, sans pour autant accéder au lit de la rivière. En aval, un petit chemin agricole permet d’accéder à une toute petite plage de galet.  Il est possible d’y mettre les pieds pour se rafraîchir.

Rive gauche : Végétation dense et hostile 

Sur la rive gauche, l’accès à la rivière est difficile. En aval, la végétation est trop dense pour apercevoir le pont. En amont, un petit passage à travers de hautes herbes existe mais il y a de belles orties pour vous accompagner. Comme sur la berge opposée, l’accès au lit de la rivière est impossible. Enfin, tout est possible, mais c’est à vos risques et périls !

Il n’y a pas beaucoup de recul à cet endroit, mais j’ai tout de même pu capturer une photosphère. Je m’y suis repris à plusieurs fois, car mon appareil avait du mal à jointer les images. Pour l’apprécier, utilisez la boussole d’orientation.

Views: Pont du Coustal à Camboulit de Yann LESELLIER

Si vous voulez passer un petit moment au soleil sur la petite plage de la rive droite, en aval du pont, je vous conseille d’y aller après 13h. L’ombre du pont à cette heure a disparu.

Le pont du Coustal à Camboulit dans le LotLe fond de la rivière est tapissé de galets et de cailloux de petites tailles. Pour évoluer tranquillement dans le cours d’eau, sans douleur aux pieds, je vous conseille de vous chausser avec des chaussures aquatiques.

Mon avis sur le pont du Coustal

Un pont bien restauré dans un cadre bucolique, avec une petite plage ensoleillée ; tous les arguments sont là pour aller l’admirer.

A moins d’un kilomètre du pont, en vous dirigeant vers Figeac par la RD41, vous pouvez explorer également  les ruines de l’église Saint-Martin.