Lot. A l’assaut des falaises lotoises.

Dans le Lot, on grimpe !

Le Lot, piémont du Massif central est traversé et bordé par de nombreuses rivières. Elles ont entaillé le sol lotois il y a plusieurs millions d’années, pour former des vallées plus ou moins profondes, bordées à certains endroits de falaises.

Dans un précédent article, je vous parlais du bourg d’Autoire. C’est lors d’une visite du Château des anglais qui le surplombe que je suis tombé nez à nez avec un groupe entier de grimpeurs. Impressionné par leur prouesse, j’ai compris que ces falaises étaient un régal pour eux. C’est alors que je me suis demandé si le site d’Autoire était le seul, ou si d’autres « Spots » d’escalade existaient dans le département.

Dans cet article, je vous indiquerais les sites majeures propices à l’escalade dans le Lot.

Contre-fort occidental du Massif Central, avec un point culminant à 783 mètres à Labastide-du-Haut-Mont, et un point bas à 65 mètres à Soturac, le sol calcaire du Lot est sillonné par de nombreuses vallées qui ont été façonnées il y a plusieurs millions d’années.

Dans certaines vallées, des falaises calcaires sont apparues. Ces dernières ont permis autrefois à l’homme de se protéger. Aujourd’hui, elles lui permettent de s’adonner à un sport : l’escalade.

De loin, les grimpeurs sur ces colosses de calcaire sont très difficiles à discerner. C’est lors d’une excursion à proximité immédiate du Château des Anglais sur la commune d’Autoire que j’ai croisé une équipe complète de grimpeurs. Tandis que certains se lançaient du sommet de la falaise en rappel, d’autres suspendus à la force des bras gravissaient prise après prise cette dernière.

Pour accéder à ces ruines du XIIe siècle accrochée à même la falaise sous un aplomb rocheux, il faut longer une corniche sur 800 mètres depuis le belvédère du cirque d’Autoire. Cette corniche continue après les ruines, pour rejoindre le plateau.

J’ai trouvé sur internet deux vidéos illustrant l’escalade des falaises d’Autoire. La musique de fond n’est surement pas du goût de tout le monde, mais on admire tout de même les prouesses.


Escalade: Céline Fergeau, 7c à vue par iaki

A noter, le respect de la parité…

De nombreux sites d’escalade.

Ayant quadrillé le Lot à maintes reprises, je peux vous dire que beaucoup de vallées sont bordées de falaises. Je me suis donc demandé si d’autres sites d’escalades existaient. En faisant des recherches, je suis tombé sur 2 sites internet (Escalade dans le lot & La Fédération Française de Montagne et d’Escalade) qui proposent un guide regroupant la plupart des voies d’escalade dans le département. Vous pouvez achetez ce guide en ligne ou dans la plupart des offices de Tourisme. (cliquez sur l’image pour acheter ce guide sur la FFME).

Dans ce guide les sites suivants sont abordés (cliquez sur le lien de la commune pour leur caractéristiques complètes).

  • Milhac   60 voies de 4c à 8a pour les confirmés
  • Saint-Géry   135 voies de 4c à non-réalisé pour les confirmés
  • Montcabrier   87 voies de 3c à 7a pour les confirmés
  • Cabrerets   10 voies de 4c à 7b pour les confirmés
  • Sauliac-sur-Célé   9 voies de 4b à 7c pour les débutants
  • Orniac   20 voies de 4b à 7c pour les confirmés
  • Orniac   10 voies de 6+ à 8a pour les débutants
  • Autoire   150 voies de 5b à 8b/c pour le perfectionnement
  • Marcilhac-sur-Célé   32 voies de 4c à 7a pour les confirmés
  • Cours   50 voies de 4c à 8c pour les confirmés
  • Arcambal   94 voies de 3c à 8b/c pour les confirmés

Vous retrouverez certains des endroits ci-dessus parmi d’autres sur le site Topo Guide – Escalade dans le Lot.

Si vous voulez rajouter un site d’escalade à cet article, contactez-moi.

Différents clubs d’escalade existent dans le Lot, utilisez la carte ci-dessous en cliquant sur les repères bleus pour en savoir plus.


Afficher Clubs FFME du Lot sur une carte plus grande

L’escalade vous tente, les ouvrages suivant vous intéresseront :