Marcilhac-sur-Célé. Se rafraîchir les pieds dans l’eau

Point de baignade à Marcilhac-sur-Célé dans le LotCe mois de juillet 2013 est vraiment bien ensoleillé, il nous ferait presque oublier ce long hiver que nous venons de traverser. Les températures flirtent tous les jours avec les 30°.

Chaque jour, la seule pensée de mes filles vont vers les jeux d’eau. Outre la petite piscine hors-sol que je leur ai installé, j’essaye de leur trouver régulièrement une activité dans le Lot, près de points d’eau… La semaine dernière je les ai amené à Marcilhac-sur-Célé, afin de profiter de sa rivière et de ses galets.

LOC-F5Un village tranquille où coule une rivière.

Marcilhac-sur-Célé se situe dans la vallée du Célé comme son nom l’indique. Dominé par des falaises abruptes, c’est un village de 200 habitants situés sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, et abritant une ancienne abbaye en partie ruinée.

Il y a deux endroits pour profiter dans le bourg d’un espace de baignade :

  • En amont de l’abbaye, le plan d’eau offre une surface calme et ombragée.
  • En aval de l’abbaye, le Célé offre une eau plus vive et peu profonde.

Le plan d’eau :

La retenue d’eau nécessaire pour le fonctionnement de la minoterie (Moulin à eau), a permis de créer un plan d’eau sur le Célé, en amont de l’abbaye. Cent mètres avant cette retenue se trouve une plage engazonnée permettant de poser sa serviette et de profiter tranquillement des eaux calmes. Des arbres à proximité permettent en partie de s’abriter du soleil. Non loin de la plage, des toilettes publiques sont à votre disposition sur un parking pouvant accueillir un cinquantaine de véhicule. La profondeur de l’eau de baignade est variable et malgré l’absence de courant, il est préférable que les enfants sachent nager.

Le Célé :

Le Célé alimentant le plan d’eau, s’évacue par-dessus la retenue. Une trentaine de mètre plus loin, on peut accéder aux eaux plus vives du célé. Un espace herbeux de cent mètres de long est disponible pour poser sa serviette. Malgré la présence de grand peupliers, l’ombre est absente jusqu’à 15h ; il faut se reculer d’une vingtaine de mètre du bord de la rivière pour en profiter. L’eau de baignade est peu profonde, le lit de la rivière est tapissé de galet et de caillou en tout genre. Il faut l’avouer, la voûte plantaire est mise à rude épreuve. On est bien loin des cailloux bien lisses de la Dordogne. Je vous conseille fortement de porter des chaussures adaptées. Néanmoins, c’est un terrain de jeu idéal pour les enfants.

Les canoës en bonus.

En fin de journée, vous aurez un festival de canoës, car 300 mètres plus bas, se trouve la base d’arrivée de 3 descentes. Les plus prudents porteront leur canoë à bout de bras pour passer la retenue, d’autres emprunteront la passe à canoë. Enfants et parents en profiteront pour juger les différents styles.

Concernant le stationnement, un espace pouvant accueillir une douzaine de véhicule se situe entre le cours normal de la rivière et le bief du moulin à eau de Marcilhac. Pour les commodités, il faudra vous rendre sur l’autre espace de stationnement cité précédemment.

A noter également que les falaises sur la rive opposée sont vraiment impressionnantes.

Si vous cherchez un coin tranquille pour vous rafraîchir ou vous détendre un peu, avec ou sans enfant, je vous conseille ce lieu de baignade à Marcilhac-sur-Célé.

Si vous souhaitez faire une ballade sur le Célé, louez un canoë sur Marcilhac-sur-Célé :

Ci-dessous quelques-une de mes photos :

  • utilisez les flèches pour naviguer
  • cliquez sur les vignettes pour afficher
  • cliquez sur l’agrandissement pour ouvrir

Pour vous guider dans les environs de Marcilhac-sur-Célé, je vous conseille les cartes et guide suivants :

    

Une réflexion au sujet de « Marcilhac-sur-Célé. Se rafraîchir les pieds dans l’eau »

  1. Ping : Lot. Les points de baignade | lot-46

Les commentaires sont fermés.