Martel. La halle du XVIIIe siècle

Halle du XVIIIe siècle à Martel dans le LotAvec ses 14 piliers massifs supportant une belle charpente en châtaignier recouverte de tuiles plates, la halle de Martel trône fièrement sur la Place des Consuls depuis plus de 2 siècles.

Et pourtant cette halle peut paraître récente, comparée aux bâtiments bordant le pourtour de la place, datés pour certains du XIIe & XIIIe siècle.

LOC-E1Martel est une commune à l’extrême nord du département, sur la rive droite de la Dordogne lotoise. L’autoroute A20 est tout proche. A la sortie n°54 (Gouffre de Padirac – Gramat – Rocamadour), emprunter la RD840 en direction de Figeac – Decazeville – Rodez, sur environ 9 km. Au premier rond point du centre-ville, emprunter la deuxième sortie en face. Quelques décamètres plus loin sur la gauche, des parkings ombragés permettent de se stationner.

La halle parvenue jusqu’à nous a été construite entre 1793 et 1800. Elle a été édifiée en remplacement d’une halle médiévale détruite en 1792. Cette dernière avait été construite sur l’emplacement du premier hôtel de ville et de l’Arsenal.

La charpente de la Halle de Martel dans le LotUne charpente de génie

C’est un géomètre de Martel nommé Teringot qui est à l’origine de la conception de cette magnifique charpente en châtaignier, d’un plan rectangulaire à pans coupés.

Par son inventivité, il a su allier force et élégance en gardant l’esprit médiéval de la halle d’origine. Une charpente ordinaire ne permettrait pas de supporter toutes ces tuiles, tant la portée est grande. Mais en plaçant sur le pourtour, de large débord de toiture sur les piliers, le poids de la toiture intérieur par un effet de balancier a été compensé par le poids de la toiture extérieur.

La halle de Martel dans le LotLes conques et les galets

Le sol en galets de la Dordogne est actuellement recouvert d’un plancher en bois. Est-ce provisoire ou définitif ? Personnellement, je la préfère sans.

Du coté Ouest, d’anciennes mesures à grains (appelées Conques) sont disposées sur le rebord.

Un écrin médiéval

Ce qui confère un charme à cette halle, c’est l’écrin dans lequel elle se trouve. En effet, de très vieux bâtiments entourent cette place. On peut évoquer notamment, la Palais de la Raymondie avec son Beffroi et ses échaugettes datant du XIIIe siècle, mais également l’hôtel Fabri avec sa tour d’escalier datant du XIIe siècle.

Photo : http://www.vallee-dordogne.com/

Depuis un arrêté du 11 octobre 2004, la halle est inscrite aux monuments historiques.

2 marchés par semaine

A noter également que le marché a lieu sous la halle tous les mercredis et samedis matins.

Pour la prise de clichés, je vous conseille de venir à partir de 14h30, pour que les façades du Palais de la Raymondie soient ensoleillées.

La halle de Martel dans les années 30

Cartes postales anciennes

En analysant des cartes postales anciennes (CPA), on s’aperçoit que la halle n’a pas vraiment bougé. La toiture a juste été démoussée.

Mais c’est le Palais de la Raymondie qui a subi le plus de modifications. Aujourd’hui, la toiture a été uniformisée en faisant disparaître lucarnes et cheminées. Le troisième étage a disparu en murant les fenêtres. Le beffroi a retrouvé ses fenêtres à meneaux datant du Moyen-Âge (supprimées pendant la guerre de cent ans et restaurées en 2012). L’échaugette Sud-Ouest a été restaurée.

Dans la galerie ci-dessous, j’ai essayé en l’absence de date, de classer approximativement les CPA par ordre chronologique, en m’appuyant sur les véhicules ou les charrettes. Cliquer sur une vignette pour ouvrir la galerie et utiliser les flèches latérales pour naviguer.

Visite virtuelle de la halle

Pour vous faire une idée de la halle, j’ai conçu une vidéo de 3 minutes à l’aide d’une GoPro Hero3+, montée sur un stabilisateur G4 Feiyu-Tech. La vidéo a été enregistrée en une seule prise. Elle vous fera faire le tour de la halle et vous fera passer sous la halle pour admirer la belle charpente en châtaignier.

Ci-dessous quelques-une de mes photos :

  • utilisez les flèches pour naviguer
  • cliquez sur les vignettes pour afficher
  • cliquez sur l’agrandissement pour ouvrir

J’espère que mon article vous aura plu et qu’il vous incitera à venir admirer cette magnifique Halle et d’en profiter pour déambuler dans les ruelles de Martel.

Si les halles vous intéressent, vous pouvez lire mon ancien article : Lot. Halles.