Montbrun. L’écluse de La Barasquie

Écluse de La Barasquie à Montbrun dans le LotDans un méandre du Lot, une écluse désaffectée se retrouve bien isolée, dans cette portion de rivière dominée par de hautes falaises.

Loin de toute habitation, cette écluse ne voit plus passer de gabarre depuis presque un siècle.

Pourtant cette ancienne écluse est quotidiennement aperçue depuis un point de vue bien connue se trouvant sur l’autre rive en Aveyron : le Saut de la Mounine. En effet, ce dernier se trouve pratiquement à l’aplomb de l’écluse.

LOC-G6Depuis le bourg de Montbrun, prendre la RD 662 en Direction de Figeac. Puis emprunter la deuxième route à droite au bout d’un 1,5 km avec le panneau « Cloupette – La Barasquie ». Ensuite, parcourir 400 mètres, prendre à droite, parcourir 200 mètres, prendre à gauche; puis prendre la deuxième à droite au bout de 300 mètres. L’écluse de La Barasquie se trouve 100 mètres plus loin.

Au temps du Lot navigable.

Avant d’aller plus loin dans cet article, il est intéressant de rappeler que le Lot était la rivière la plus canalisée de Gascogne et permettait de naviguer sur 256km en passant pas moins de 76 écluses. La rivière permettait une pénétration profonde dans le Massif Central. Le bassin houiller de Decazeville en a profité.

L’exploitation de ces écluses ne dépassa pas un siècle (1840-1926), car concurrencées par le rail, elles furent abandonnées. Le tourisme les a remis sur le devant de la scène avec de nombreuses restaurations. Aujourd’hui, il est de nouveau possible de les emprunter en partie, au plus grand plaisir des plaisanciers. En effet, le conseil général du Lot investi massivement chaque année pour l’entretien et la remise en état. Petit à petit, le Lot redevient navigable.Extrait Contact Lotois n°86 - Le Lot navigable - Écluses

 

Dans le Contact Lotois n°86, vous y trouverez page 8 & 9, un carte de navigabilité du Lot, dont j’ai pu vous en extraire ci-dessus la carte, mais j’y reviendrai plus en détail dans un prochain article.

Écluse de La Barasquie à Montbrun dans le LotUn cingle bordé de falaises

Comme je l’indiquais plus haut, le Lot forme un très beau cingle sur la commune de Montbrun : la boucle de Caillac.

Pour mieux comprendre le positionnement de l’écluse de La Barasquie, je vous ai conçu 2 schémas. Le premier est construit à l’aide d’une carte GoogleMap. Le second s’appuie sur une de mes photos prise depuis le Saut de la Mounine. Pour les 2 schémas, j’ai positionné l’écluse de Camboulan en amont et l’écluse de Cournoulises en aval. J’ai également tracé le canal de navigation sous voûte coupant cette boucle du Lot. Ces indications permettent de mieux comprendre la suite (Cliquer sur l’image pour l’agrandir dans un autre fenêtre).

Au Sud, la rive gauche de la rivière est surplombée par de hautes falaises et notamment par le Saut de la Mounine. Au Centre de la boucle de Caillac, il y a une grande plaine agricole bombée en forme de soucoupe volante. Au Nord, une avancée rocheuse avec des falaises de part et d’autre, contraint le Lot venant de l’est à obliquer vers le sud.

Écluse de La Barasquie à Montbrun dans le LotUne boucle coupée

Ainsi, la rivière contourne naturellement la plaine agricole, en dessinant une large boucle de 4 kilomètres.

L’écluse de La Barasquie a été positionnée au 2/3 de la boucle et fut construite dans un premier temps.

Ensuite, le canal de navigation sous voûte d’un longueur de 300 mètres a été creusé pour gagner du temps sur le trajet. Il devait y avoir également un intérêt lorsque la rivière était basse. Le canal de navigation est bien évidemment équipé d’écluses pour compenser la différence de niveau.

L'écluse de La Barasquie à MontbrunUne écluse chasse l’autre

Le canal de navigation sous voûte a-t-il remplacé l’écluse de La Barasquie, ou étaient-ils complémentaires ?

Un de mes contacts connaissant bien les écluses lotoises m’a indiqué que pour les gabariers l’écluse de La Barasquie portait jadis le N° 15. Lors de l’ouverture de la voûte de Montbrun, elle a été dé-numérotée et c’est l’écluse de la voûte de Montbrun qui a récupéré le N° 15.

Toujours est-il, qu’aujourd’hui le canal a été réaffecté en centrale hydroélectrique. Il fort peu probable que la concession soit abandonnée au profit du tourisme.

L'écluse de La Barasquie à MontbrunUne restauration envisageable

L’écluse de La Barasquie est quant à elle désaffectée, mais elle est relativement en bon état.

Elle ne possède plus de mécanismes. Seuls les 2 bajoyers et leur plateau subsistent. La végétation sur le plateau rive droite est maîtrisée. La végétation sur le plateau rive gauche est peu présente. Le radier est quant à lui assez propre.

A l’emplacement de la porte amont de l’écluse, des traverses ont été calées au fond pour aligner le niveau de la rivière à celui de la chaussée barrant le Lot à cet endroit. L’eau s’écoulant par dessus les traverses génère un bruit important, lorsque l’on se trouve à proximité.

Il n’y a pas de passerelle pour accéder à l’autre plateau, comme il peut en exister sur d’autres écluses désaffectées.

L'écluse de La Barasquie à Montbrun dans le LotIsolée dans un cadre magnifique

Pour profiter d’un ensoleillement optimal, avec les falaises en arrière plan, je vous conseille de vous y rendre avant 15h. Ces dernières donnent du relief à cet endroit bien tranquille. On peut même distinguer une portion de falaises ayant subi un important éboulement.

Où est la maison éclusière ?

Parmi les nombreux champs de la rive droite, il n’y a que 2 maisons à proximité. Néanmoins, je pense que la construction en pierre se trouvant proche de la rivière est potentiellement l’ancienne maison éclusière.

Aujourd’hui elle est habitée par des particuliers. Personnellement, je n’aurai jamais construit une maison à cet endroit. Les crues du Lot sont maîtrisées pour la plupart par les barrages du massif central. Néanmoins, de longues journées continues de pluies soutenues sur la région peuvent réveiller les furies de la rivière. Cette maison construite volontairement en zone inondable laisse à penser qu’elle fut autrefois la maison éclusière.

L'écluse de La Barasquie à Montbrun dans le LotL’écluse de La Barasquie, sera-t-elle restaurée un jour ? Je l’espère !

A noter que l’endroit se prête volontiers à une pause déjeuner ; il y a de nombreuses surfaces herbeuses et des arbres apportant de l’ombre.

Afin que vous puissiez admirer cette écluse, je vous ai créé une vidéo de 4 minutes, au moyen d’une caméra GoPro Hero3+ fixée sur un stabilisateur 2 axes Feiyu Tech G3 Steady Gimbal.

A noter que j’ai appliqué pour cette vidéo, un léger effet de stabilisation en post-production, car malgré le stabilisateur, la prise du vue contenait des petites vibrations qui s’avéraient désagréables. La vidéo est ainsi plus fluide, au prix de quelques distorsions et d’un grand angle moins ouvert.

Ci-dessous quelques-une de mes photos :

  • utilisez les flèches pour naviguer
  • cliquez sur les vignettes pour afficher
  • cliquez sur l’agrandissement pour ouvrir

J’espère que mon article vous incitera à venir voir cette écluse.