Rudelle. L’église fortifiée Saint-Martial

Église fortifiée Saint-Martial à Rudelle dans le LotIdentifiable par ses bretèches couronnant son sommet, l’église Saint-Martial de Rudelle affiche son aspect guerrier.

Et pourtant, cet aménagement a été effectué plus de 4 siècles après la Guerre de Cent Ans.

Cette église gothique a subi néanmoins depuis le XIIIe siècle, de nombreuses modifications qui lui donnent son aspect d’aujourd’hui.

LOC-G4Rudelle est un petit village à mi-chemin entre Gramat & Figeac sur la route départementale RD840. Le centre-bourg est accessible par l’ancienne route au nord et au sud, car une déviation contourne le village par l’ouest. Sa silhouette se détachant distinctement au dessus des toits, l’église Saint-Martial est très facile à trouver.

A l’origine, cette église n’était que la chapelle de l’hôpital de Rudelle. En effet, ce village était sur un axe très fréquenté par les pèlerins entre Rocamadour et le Rouergue.

Église Saint-Martial de Rudelle dans le LotDeux niveaux, deux fonctions

De nos jours, l’église Saint-Martial comprend deux niveaux. Au rez-de-chaussée, l’ancienne chapelle composée d’une nef unique et d’une abside pentagonale, voûtées sur croisées d’ogives.

L’une des deux clés de voûte est frappée d’une patte de griffon, armes des Rudel, co-vicomtes de Turenne. Mais la présence de cet emblème est un mystère puisque les Rudel n’avaient aucune possession aux alentours de Rudelle, malgré la similitude avec le nom du village.

Deux chapelles modernes s’ouvrent de part et d’autre de la deuxième travée de la nef.

Le second niveau est dévolu à un usage militaire et adopte un plan identique au premier, voûté et percé d’archères. Ce niveau aurait été rajouté au XIVe siècle pour servir de refuge aux habitants de Rudelle pendant les troubles de la Guerre de Cent Ans.

Église fortifiée Saint-Martial à Rudelle dans le LotL’édifice était jusqu’à la fin du XIXe siècle crénelé et coiffé d’une imposante toiture  à quatre pans comme le montre cette ancienne photo à droite.

Une restauration étrange

Malgré le classement  en 1886 au titre des monuments historiques, de nombreux travaux ont été entrepris au tout début de XXe siècle.

En plus des 2 chapelles sur les côtés de la nef, la toiture a été supprimé, et la nouvelle terrasse a été complétée par des bretèches, renforçant cet aspect guerrier des créneaux mis à nu, comme le montre la photo ci-dessous.

Ce rajout est un choix esthétique, avant d’être un choix utile, puisqu’au début du XXe siècle les chevaliers avaient depuis longtemps disparu. De surcroît, une bretèche est en principe au-dessus d’une ouverture pour la défendre.

 Église fortifiée Saint-Martial à Rudelle dans le Lot

On notera également la suppression de l’entrée sud.

Église fortifiée Saint-Martial à Rudelle dans le LotMalgré tout, cette église vaut le détour, car le temps a patiné la pierre. Et il faut vraiment être un connaisseur pour détecter le choix artistique de l’architecte Paul Gout.

La partie fortifiée non-ouvert au public

Le second niveau et la terrasse ne sont pas accessibles. C’est bien dommage ; une visite du second niveau défensif et de la terrasse avec vue panoramique sur le village de Rudelle m’aurait bien intéressé.

Je vous incite, outre la visite de l’intérieur, à faire le tour complet de l’édifice, pour apprécier toute la puissance de cette église fortifiée, d’origine médiévale « aux traits forcés ».

Avec la courte vidéo ci-dessous, capturée du côté est, je vous donne un avant-goût de l’église Saint-Martial.

Ci-dessous quelques-une de mes photos :

  • utilisez les flèches pour naviguer
  • cliquez sur les vignettes pour afficher
  • cliquez sur l’agrandissement pour ouvrir

L'église Saint-Martial de Rudelle sur Patrimoine Midi-PyrénéesJ’espère que mon article vous donnera envie de faire un crochet par Rudelle, pour apprécier cette église. A voir également dans le village ; un beau lavoir en bordure d’un grand parc ombragé pour jouer et pique-niquer.

 Pour en savoir plus, je vous invite à consulter la publications suivante :