VIDEO. Le Lot en Hyperlapse

Château de Castelnau-Bretenoux à PrudhomatLes jeunes figeacois ayant créé la vidéo « Figeac en Hyperlapse » ont publié il y a quelques temps une nouvelle vidéo en hyperlapse, mais cette fois-ci à l’échelon supérieur : le Lot.

L’hyperlapse utilise une partie des techniques du timelapse, en reléguant les hommes à de simples artéfacts. En déplaçant la position de la caméra, cette composante spatiale permet de donner du relief à notre patrimoine, mais demande  beaucoup de patience.

La patience, il en faut. Autant le timelapse, est simple à réaliser, en disposant son appareil sur un trépied pour qu’il saisisse à intervalle régulier une photo. Autant l’hyperlapse, est réservé à certains initiés maîtrisant, les techniques de la photo, de la vidéo, et de la post-production.

Pour faire simple, le photographe prend une photo en marquant un repère dans le décor affiché dans son viseur. Puis il avance d’un pied, et reprend la même photo en repositionnant le repère au même endroit dans son viseur. Il répète cette opération autant de fois que souhaité. En fonction de la direction prise, le photographe peut changer de repère. Mais ce nouveau repère devra sur la photo suivante se situer au même endroit.

Ensuite, il y a gros traitement de post-production pour compiler toutes les photos dans une vidéo fluide et stabilisée. La présence de passants sur les photos n’est pas grave, puisqu’à raison de 25 images par seconde, les personnes ne seront que des images subliminales.

Cette deuxième vidéo de 114 secondes (chaque seconde compte), a exigé une moisson de 2.850 photos. Pour cela, ils ont parcouru 1.900km à travers le département pendant 6 mois. Il s’est ensuivi une bonne semaine de montage.

Espérons que d’autres vidéos en hyperlapse sur le Lot seront créées.