Touzac. L’écluse de Touzac

L'écluse de Touzac à Touzac dans le Lot (Baquié)Avant dernière écluse fonctionnelle lotoise en aval du Lot, l’écluse de Touzac a été restaurée en 2009 pour ajouter un nouveau bief à la navigabilité de la rivière.

Le ronronnement de la micro-centrale hydroélectrique jouxtant l’écluse est vite oublié devant la beauté de l’ouvrage dans un si beau décor.

Dans cet article, vous pourrez voir les photos de la restauration, ainsi qu’une vidéo pour une petite visite du site.

LOC-G6Touzac est située dans la vallée du Lot et se trouve être l’une des dernières communes lotoises à l’aval de la rivière. A l’ouest  du département, c’est aussi une des communes les plus basses du Lot, avec un minimum de 65m au niveau de la rivière. Depuis Puy-l’Évêque distant de 8 km, il faut emprunter le RD8 en direction de Vire-sur-Lot. Une fois dans le bourg de Touzac, il faut dépasser d’une trentaine de mètres le restaurant du village se trouvant à droite et tourner légèrement à droite dans une voie sans issue en direction du Lot. Il ne reste plus qu’à parcourir les 600 mètres de cette petite route pour arriver à l’écluse. Une cinquantaine de mètres avant l’écluse, il est possible de se stationner sur une surface herbeuse.

L'écluse de Touzac au début du XXe siècleAu temps du Lot navigable.

Avant d’aller plus loin dans cet article, il est intéressant de rappeler que le Lot était la rivière la plus canalisée de Gascogne et permettait de naviguer sur 256km en passant pas moins de 76 écluses. La rivière permettait une pénétration profonde dans le Massif Central. Le bassin houiller de Decazeville en a profité.

L’exploitation de ces écluses ne dépassa pas un siècle (1840-1926), car concurrencées par le rail, elles furent abandonnées. Le tourisme les a remis sur le devant de la scène avec de nombreuses restaurations. Aujourd’hui, il est de nouveau possible de les emprunter en partie, au plus grand plaisir des plaisanciers. En effet, le conseil général du Lot investi massivement chaque année pour l’entretien et la remise en état. Petit à petit, le Lot redevient navigable.Extrait Contact Lotois n°86 - Le Lot navigable - Écluses

 

Dans le Contact Lotois n°86, vous y trouverez page 8 & 9, un carte de navigabilité du Lot, dont j’ai pu vous en extraire ci-dessus la carte, mais j’y reviendrai plus en détail dans un prochain article.

L'écluse de TouzacPlaisir des yeux avant tout

L’écluse de Touzac est tranquille et isolée. Elle se situe à un demi-kilomètre du village. De surcroît, elle est seulement accessible par un petit chemin sans issue.

Néanmoins, l’ambiance sonore l’est un peu moins. En effet, une micro-centrale hydro-électrique est accolée à l’écluse. Le ronronnement des turbines est perceptible à 50 mètres. A cela, il faut rajouter le bruit de la rivière s’écoulant de toute sa largeur sur la chaussée de l’écluse. Sur la rive droite du Lot passe la RD 811 reliant Puy-l’Évêque à Fumel (47).

L'écluse de TouzacLes écluses sont toutes bâties sur le même modèle et leur chaussée est toujours bruyante, mais le bruit des turbines ajoute une note moins naturelle. Ainsi, il faudra faire abstraction du fond sonore, pour se focaliser sur la beauté du site.

Le méandres du Lot trace une grande boucle autour de la commune de Touzac. A cet endroit, la rivière est moins courbée. Contraint par la micro-centrale, l’implantation de l’écluse  se rapproche du milieu de la rivière. Ainsi, le point de vue est bien dégagée vers l’amont, comme vers l’aval. On peut ainsi admirer les collines verdoyante de la vallée du Lot.

L'écluse de TouzacDe gros travaux de restauration

Lorsque je suis venue voir l’écluse, je n’ai pas vu de bateau l’emprunter, mais elle est fonctionnelle et en très bon état.

Le contraire serait pour le moins étrange puisque l’écluse de Touzac construite au XIXe siècle a été restaurée en 2009 comme l’annonçait un article de la DDM.

Après l’édification d’un batardeau autour de l’écluse et de la centrale, les ouvriers ont pu travailler au sec jusqu’aux fondations pour consolider la structure de l’écluse.

Tous les parties de l’écluse y sont passées : le radier, les bajoyers, les plateaux, la chaussée et les pertuis. Un quai en amont et un quai en aval ont été construits pour permettre aux plaisanciers d’accéder à l’écluse depuis la berge. Après de longs mois de travaux et malgré une bonne crue printanière, l’écluse a été parfaitement restaurée. Son sommeil de presque un siècle s’est achevée pour une reprise du service.

En recherchant des informations sur cette écluse, j’ai déniché sur flikr un album photo sur la restauration de l’écluse en 2009. Je trouve les photos très impressionnantes et instructives. Il y a une soixantaine de photos que vous pouvez faire défiler grâce aux flèches latérales.

Ecluse de Touzac

Visite virtuelle de l’écluse de Touzac

Pour vous faire une idée du site, j’ai conçu une vidéo de 6 minutes à l’aide d’une GoPro Hero3+, montée sur un stabilisateur G4 Feiyu-Tech. La vidéo a été enregistrée en une seule prise. Elle vous permet d’admirer ce bel ouvrage. La découverte débute par la maison éclusière, se poursuit par un aperçu de la micro-centrale et se prolonge par le tour complet de l’écluse.

Ci-dessous quelques-une de mes photos :

  • utilisez les flèches pour naviguer
  • cliquez sur les vignettes pour afficher
  • cliquez sur l’agrandissement pour ouvrir

J’espère que mon article vous incitera à venir voir cette écluse et de profiter de la rivière si votre visite est estivale En effet, il est possible de se baigner au niveau du nouveau quai aval de l’écluse.