VIDEO. En remontant le Lot (DES RACINES ET DES AILES)

Cahors dans "Des racines & des ailes - En remontant le Lot" du 25/02/2015Un reportage sur le Lot (la rivière) a été diffusé sur France 3 le 25/02/2015. Dans ce numéro « DES RACINES ET DES AILES », le Lot a été remonté de sa confluence avec la Garonne jusqu’à sa source en Lozère.

Dans cet article, je me suis intéressé à la partie lotoise du réportage.

Le Lot est la deuxième plus longue rivière de France avec ses 485 km de cours d’eau (Lien Wikipédia). Cette rivière était aussi la plus canalisée de Gascogne et permettait de naviguer sur 256km en passant pas moins de 76 écluses. L’exploitation de ces écluses ne dépassa pas un siècle (1840-1926), car concurrencées par le rail, elles furent abandonnées.

Saint-Cirq-Lapopie dans "Des racines & des ailes - En remontant le Lot" du 25/02/2015Le Lot traverse le département du Lot dans sa partie sud, en arrosant des villes et des villages remarquables comme : Puy-l’Évêque, Luzech, Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, Cajarc, et Capdenac.

Dans cette émission de pratiquement 2 heures, j’ai isolé 2 extraits parlant du département du Lot. Ces extraits ne sont pas en haute résolution, mais cela est suffisant pour apprécier toute la beauté des sites traversés :

  • Le premier extrait (12 min.) couvre le Lot de Puy l’Évêque à Saint-Cirq-Lapopie
  • Le second extrait (13 min.) parle de Figeac & des phosphatières

Dans le premier extrait, l’émission survole les méandres du Lot à partir de Puy-l’Évêque, puis s’attarde sur Cahors en prenant place dans un bateau pour admirer le Pont Valentré et les belles demeures de la ville depuis la rivière. La navigation se poursuit par le passage de différentes écluses nous amenant jusqu’à Saint-Cirq-Lapopie (à la fin de ce 1er extrait, le 2nd extrait se lance automatiquement).

Dans le second extrait, l’émission ouvre une parenthèse sur Figeac avec son cœur urbain médiéval. En effet, cette ancienne ville marchande est sur l’un des principaux affluents du Lot : le Célé. Puis, l’émission s’intéresse à la géologie des causses, en descendant sous terre dans les anciennes carrières de phosphate. Dans un précédent article, je m’étais attardé sur des phosphatières ouvertes au public : Les phosphatières du Cloup d’Aural à Bach.

L’émission complète est en VÀD sur « francetvpluzzVÀD« .