27 mai 2024

Cabrerets. Le château du Diable

Remontant apparemment au premier temps de la féodalité, le château du Diable, appelé aussi « des Anglais », est un vestige d’une construction fortifiée troglodyte.
 
Ce château se trouve être dans le Quercy, le plus important des « Roques » troglodytes.

Cabrerets est une commune de 230 habitants  au Sud du département.

Cahors (27 km) • Figeac (78 km) • Gourdon (44 km)

N’étant plus visitable, le meilleur point de vue pour observer le château se situe sur le pont de Cabrerets enjambant le Célé. La RD41 se trouvant sous le château est assez étroite, je vous conseille de vous stationner avant d’arriver au pont.

Une forteresse quasi imprenable

S’étalant sur 90 mètres de longueur, pour 5 mètres de largeur, les 30 mètres d’élévation de cette forteresse blottie contre la falaise et munie d’une belle tour ronde, étaient accessibles uniquement par un étroit sentier. Des murailles successives et de solides portes barraient les attaques des assaillants. 

L’encorbellement de la falaise surplombant les remparts attribuait une défense naturelle au château, puisqu’il était impossible d’y laisser tomber des projectiles. Bien évidemment, l’ascension par le bas était illusoire.

Une construction millénaire

Le château aurait appartenu à Waïfre (Duc d’Aquitaine) au VIIIe siècle, et fut le théâtre d’occupations successives pendant de nombreux siècles. Sa position stratégique permettait un contrôle de la rivière et de ses environs.

Les Anglais furent un certain temps les maîtres des lieux. Ils se livrèrent à de nombreux pillages et d’exactions depuis cette position de repli. Ils capturaient les bateaux s’aventurant sur les eaux du Célé.

Les seigneurs le délaissèrent après la Guerre de Cent ans pour s’installer à l’autre extrémité du village, dans le château des Gontaud-Biron ; une nouvelle demeure somptueuse.

Bien qu’à l’état de ruine, on constate que cette muraille avait été soigneusement érigée par un mortier très résistant. Le plus stupéfiant dans cette construction du « Diable » réside dans la subsistance des vestiges d’une petite chapelle romane.

Légendes autour du Château du Diable

L’âge ancestral de ce château isolé dans la falaise a permis d’agréger au fil des siècles de nombreuses légendes.
 
Il se raconte notamment qu’un seigneur de Cabrerets, établi au château du Diable, régnait sur la population.

Une veille de Noël, une veuve de serf, âgée et malade, ne pouvant payer l’impôt annuel, envoya sa petite fille au château pour implorer le seigneur. Celui-ci tenta de séduire Mariette, la jeune bergère, puis tenta d’abuser d’elle. Mariette préféra se jeter par la fenêtre du donjon. Elle se serait noyée dans le Célé. Le lendemain, la contrée est envahie, le château détruit et le seigneur tué.

Depuis, la nuit de Noël, une chevrette blanche apparait parfois sur la falaise surplombant le château et disparait brusquement ! Les habitants croient que c’est l’âme de Mariette.

En observant la photo aérienne précédente (Crédit : Philippe DUFOUR), on peut constater la présence d’une petite chèvre blanche à droite de la tour ronde.

Lectures intéressantes

Ci-dessous quelques-uns de mes clichés illustrant le château du Diable de Cabrerets.
(Utiliser les flèches latérales pour naviguer)

[040-022] Cabrerets - Château du diable (bourg)
[040-022] Cabrerets - Château du diable (bourg)
[040-022] Cabrerets - Château du diable (bourg)

J’espère que mon article sur le château du Diable de Cabrerets vous aura plu et qu’il vous incitera à venir le contempler parmi les autres points d’intérêt sur la commune de Cabrerets.

Consulter également mon article sur les châteaux & fortification du Lot.

Ci-dessous, les autres points d’intérêts de la commune de Cabrerets.

PhotosPoints d'intérêt de la Commune
Cabrerets : Baignade dans le Célé près du camping municipal (bourg)
-
Cabrerets : Baignade du moulin sur le Célé
Plage sur la berge Nord-Ouest de la rivière
Cabrerets : Grotte du Pech-Merle
Haut lieu de la préhistoire, la grotte se place au tout premier plan dans le monde avec ses peintures et ses empreintes de pas humains.
Crédit photo : France 5 (2014)
Cabrerets : La grotte de Marcenac
Cervidés, capridés, signes, chevaux, bison. Longueur développée: 130 m. [Fermée au public]
Crédit photo : Grottes Pech-Merle
Cabrerets : Musée de Pech-Merle
-
Cabrerets : Église (bourg)
-
Cabrerets : Moulin à eau du Château (bourg)
-
Cabrerets : Château des Gontaud-Biron
-
Cabrerets : Entre Lot et Célé
28km à vélo en 3h (difficile)
Cabrerets : Le circuit de Cabrerets-Sauliac
22 km à pied en 7h
Cabrerets : Pont de Cabrerets
-
Cabrerets : Le Célé (Bourg)
-
Cabrerets : La Sagne (Bourg)
-
Cabrerets : Dans les rues du bourg
-
Cabrerets : Le Célé (La Tuilerie)
-
Cabrerets : Belles demeures (bourg)
-
Cabrerets : Le Château du Diable
-
Cabrerets : Le Célé (pont de Cabrerets)
-